Vous êtes ici

Les oiseaux prairiaux

Courlis cendré - Numenius arquata

Les étendues prairiales constituent le milieu de vie quasi-exclusif de plusieurs espèces aujourd'hui devenues rares. Le Courlis cendré (Numenius arquata), le Râle des genêts (Crex crex) et le Tarier des prés (Saxicola rubetra) se reproduisent, se nourrissent et se reposent principalement au sein de ces milieux ouverts typiques de la vallée de la Meuse. 

Ces oiseaux sont en danger car la survie des jeunes est souvent compromise par la fauche de la prairie lorsqu'ils sont encore trop jeunes pour s'enfuir. En effet, la fauche a généralement lieu durant le mois de mai alors que les jeunes ne sont pour certains autonomes qu'à partir du mois de juillet.

C'est pour cela que de nombreux agriculteurs de la Vallée de la Meuse se mobilisent depuis plusieurs années pour protéger ces oiseaux en adaptant leurs pratiques à ces oiseaux. En savoir plus...

Des suivis réguliers permettent de connaître précisément la localisation des individus et d'estimer le niveau de population.